Conséquences de la non publication de la licence de marque du franchiseur
mercredi 22 novembre 2017

Conséquences de la non publication de la licence de marque du franchiseur

Le franchiseur n’est pas toujours le propriétaire de la marque qu’il met à disposition de ses franchisés. Parfois, le dirigeant du réseau de franchise ou une société dédiée du groupe du franchiseur, détiennent la marque et la concèdent au franchiseur par l’intermédiaire d’un contrat de licence de marque. Ce dernier fait habituellement l’objet d’une publication pour le rendre opposable aux tiers. Dans le cadre d'un litige avec son franchiseur,  le franchisé invoque la nullité de son contrat de franchise pour défaut de cause, en se fondant sur l’absence de publication de la licence de marque dont bénéficiait le franchiseur. La chambre commerciale de la Cour de Cassation, dans un arrêt du 4 novembre 2014, déboute le franchisé, au motif que le défaut de publication du contrat de licence de marque n'a d'effet que sur son opposabilité. Il n’a pas d’effet sur la validité du contrat de franchise.

Nos services

Vous avez créé un produit ou un concept commercial ? Le dépôt d’une marque pour l’identifier et lui conserver un caractère distinctif est indispensable.

Loin de constituer un simple acte administratif, le dépôt d’une marque fait appel à une expertise juridique spécifique : il faut déterminer si elle est distinctive, dans quelles classes et pour quels libellés déposer, disponible, c’est-à-dire s’il existe une ou des antériorités (y compris similaires seulement), si le dépôt doit être nominatif ou semi-figuratif, etc.

GOUACHE AVOCATS vous assiste pour tous vos dépôts de marques.

GOUACHE AVOCATS assure ensuite la gestion de vos marques tout au long de leur vie : surveillance de registres, oppositions, actions en contrefaçon, déchéance ou nullité : contactez nos équipes.