Pratiques commerciales trompeuses (Marionnaud Cass Crim 1er septembre 2015)
mardi 27 octobre 2015

Pratiques commerciales trompeuses (Marionnaud Cass Crim 1er septembre 2015)

La publicité diffusée sur la radio par l'enseigne Marionnaud indiquait une réduction de 10 €, sans mentionner les conditions dans lesquelles cette promotion était accordée : elle était notamment soumise à un achat minimum de 60 €, à la détention d'une carte de fidélité et à une période de validité de l'offre. Ces informations étaient en revanche indiquées sur le site de l'enseigne Marionnaud.

La Cour d'Appel de Paris avait condamné l'enseigne Marionnaud à une amende de 20.000 € sur le fondement des pratiques commerciales trompeuses (article L 121-1 du Code de la Consommation), visant à dissimuler au consommateur une information substantielle.

La Cour de Cassation casse la décision de la Cour d'Appel de Paris, au motif qu'elle n'a pas pris en compte les limites du support utilisé par Marionnaud, et les mesures prises par la société Marionnaud pour informer les consommateurs des conditions de l'offre sur son site Internet. 

Nos services

GOUACHE Avocats aide les enseignes à concevoir en toute légalité les opérations de promotion des ventes, valide celles que les enseignes ont inscrites à leur calendrier promotionnel, et assure leur sécurité juridique.

 Vous vous apprêtez à lancer des soldes, des réductions de prix, offrir une prime ou un cadeau et cadeaux, organiser un jeux concours, une loterie publicitaires, une vente jumelée ou avec prime, une vente à prix bas.

 Vous lancez une nouvelle campagne de publicité. Vous lancez un comparateur.

Contactez Gouache Avocats pour valider l’opération et les supports de publicité correspondants.

Vous faites face à un contrôle de la DGCCRF ou faites l’objet de poursuites en lien avec vos opérations de promotion des ventes ou vos publicités, GOUACHE AVOCATS vous assiste.