30 septembre 2022 : date limite pour la déclaration des consommations d’énergie !
jeudi 7 juillet 2022

30 septembre 2022 : date limite pour la déclaration des consommations d’énergie !

» Télécharger le pdf

Une obligation de réduire la consommation énergétique des bâtiments tertiaires sur une surface de plancher supérieure ou égale à 1 000 m² est prévue par la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique).

Les conditions d’application de cette obligation sont organisées par le décret tertiaire n° 2019-771 du 23 juillet 2019.

Le Code de la construction et de l’habitation, notamment par le décret n° 2021-872 du 30 juin 2021, puis par la loi n°2021-1104 du 22 août 2021, « Climat Résilience », a été modifié.

Les articles L 174-1 et suivants du Code de la construction et de l’habitation précisent les actions de réduction de la consommation d’énergie finale à mettre en œuvre dans les bâtiments tertiaires.

Les établissements assujettis au dispositif ont le choix pour respecter ces obligations :
Soit d’atteindre des objectifs en valeur relative : 40 % d’ici 2030, 50 % d’ici 2040 et 60 % d’ici à 2050,
Soit d’atteindre des objectifs en valeur absolue : les seuils sont définis par arrêté.

Le dernier arrêté dit « Arrêté valeur absolue II » vient d’être publié au Journal officiel du 24 avril 2022. Il s’agit de l’arrêté du 13 avril 2022 modifiant l'arrêté du 10 avril 2020 relatif aux obligations d'actions de réduction des consommations d'énergie finale dans des bâtiments à usage tertiairehttps://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045641335

Les assujettis doivent communiquer les consommations d’énergie des bâtiments, les travaux et comportements vertueux mis en œuvre.

Les données doivent être déclarées auprès de la plateforme OPERAT (l’Observatoire de la Performance Energétique de la Rénovation et des Actions du Tertiaire). 

L’Agence de la transition écologique (ADEME) est responsable de cet outil réglementaire de suivi.

Les données relatives aux années 2020 et 2021 doivent être transmises au plus tard le 30 septembre 2022. 

Un webinar sur le décret tertiaire issu de la loi Elan a été organisé le 5 juillet 2022, par la FFF, et animé par Stéphane Ingold, Avocat, Associé de Gouache Avocats et Laurent Dubernais, C.E.O. de Synergee et Membre du Collège des Experts de la FFF.

>> Voir le replay

Nos solutions

Une fois le bail commercial négocié et rédigé, il est important pour le preneur d’en gérer les modalités d’application afin de ne pas se mettre en contravention avec les dispositions du bail et également afin de ne pas se voir imposer des contraintes ou des charges financières qui ne devraient pas lui être imputées.

Notamment, de nouvelles réglementations peuvent intervenir en cours de bail commercial. Etre accompagné dans la gestion de son bail commercial peut permettre au preneur à la fois de sécuriser son bail et de rationaliser ses coûts.

Gouache Avocats a acquis une pratique reconnue des baux commerciaux : Gouache Avocats accompagne les enseignes dans la gestion de leurs baux commerciaux pour sa clientèle d'enseignes (franchiseurs, succursalistes, etc.), tant sur des emplacements de centre-ville qu’en centres commerciaux, auprès de bailleurs personnes physiques ou institutionnels dont nous connaissons bien le fonctionnement.

Pour Gérer votre bail commercial, contactez Gouache Avocats.